Portrait d'Enzo, Akhos

Qui se cache derrière Akhos ? Portrait d’Enzo

Enzo et Jérôme, les deux associés d’Akhos, se présentent en répondant à 3 questions. Voici le portrait d’Enzo.

 

Jérôme :  « Avant Akhos, quel a été ton parcours ? »

 

Enzo : « Fouiller la terre avec un pinceau, découvrir des trésors enfouis, lire l’histoire dans ses objets, dans ses ruines a toujours été mon rêve : passionné d’histoire, je voulais devenir archéologue.

 

Pour atteindre cet objectif, et après un bac scientifique, on m’a conseillé de commencer par une Prépa Littéraire. Soit, c’est donc ce que j’ai fait. A cette occasion, j’ai (re)découvert la géographie. Découvrir la géographie, après 7 ans de cours d’histoire-géo, me direz-vous ?

Oui, c’est possible ! Je vous parle ici de la géographie qui ne se contente pas de décrire mais qui analyse, qui s’intéresse au territoire, à ses dynamiques, à ses évolutions.

 

Bref, comme j’avais découvert un nouveau terrain d’exploration et qu’en deux ans, je n’avais pas fait le tour de la question, j’ai légèrement bifurqué, pour obtenir une licence de géographie et aménagement du territoire à l’Université de Rennes 2. J’y ai découvert d’autre merveilles telles que la télédétection (analyse et traitement d’images satellites notamment), l’information géographique et les SIG (Systèmes d’Informations Géographiques).

 

Akhos image satellite territoire Akhos image satellite territoire

 

 

 

 

 

 

 

Comment ça, ces mots ne vous évoquent rien ?

Pour moi, c’est devenu une évidence.  Je me spécialise alors dans ces techniques de lecture et d’analyse du territoire, et dans la manipulation des logiciels métiers dédiés à ces pratiques, au cours du Master SIGAT (Systèmes d’Information Géographique et Analyse des Territoires) à l’Université Rennes 2. »

 

Jérôme :  « Pourquoi l’aventure Akhos ? »

 

Enzo : « Parce que … j’ai perdu un pari ? Non non, soyons sérieux. Mon associé Jérôme, par ailleurs déjà rompu à l’entrepreneuriat, m’a proposé de relancer ce projet – qui nous trottait déjà dans la tête en Master – à un moment où j’oscillais entre plusieurs contrats en CDD au laboratoire LETG COSTEL de Rennes et la possibilité de me lancer dans une thèse.

 

Mais je vais devoir parler de mon passé pour expliquer pourquoi j’ai franchis le pas. Originaire d’un territoire rural de Normandie (la Haute pour les curieux), où j’ai vécu pas moins de 18 ans, j’ai vu quelques commerces fermer puis – pour certains – ré-ouvrir, une dynamique culturelle qui n’était pas toujours au rendez-vous et parfois assez peu de moyens (financiers, mais aussi et surtout techniques) pour y remédier.

 

Akhos territoire rural collectivités

 

J’avais donc envie de m’investir pour les territoires par le moyen que je connaissais le mieux : l’information géographique. C’est pour cette raison que je pilote aujourd’hui le pôle dédié aux collectivités et aux territoires chez Akhos. »

 

En savoir plus sur les services aux collectivités

 

Jérôme :  « Assez parlé boulot : quels sont tes hobbies ? »

 

Enzo : « J’ai parfois (souvent, d’après Jérôme…) un humour disons… borderline et que je qualifierais d’assez peu qualitatif… Mais, sans que l’on comprenne pourquoi, il arrive qu’il y ait des améliorations. (promis !)

 

Akhos Portrait Enzo - Salon EDO Entreprendre dans l'ouest

Avant et après le passage d’Enzo…

 

Sinon, j’aime aussi bouquiner, jouer de la guitare à mes heures perdues ou lors de soirée entre amis, faire de la photographie au cours de ballades urbaines, et faire des randos en plein air ! »

À propos de Jérôme Gombaud :

Co-fondateur et co-gérant d'Akhos.